Brie Larson nous dit pourquoi elle a dû méditer longuement avant d’accepter le rôle-titre

Brie Larson nous dit pourquoi elle a dû méditer longuement avant d’accepter le rôle-titre

La première superhéroïne de l’univers Marvel nous raconte comment elle a accepté de faire partie de l’immense franchise, et de jouer le rôle de Capitaine Marvel.

En vedette

Brie Larson et Samuel L. Jackson

Réalisé par

Anna Boden et Ryan Fleck

Date de sortie

7 mars 2019

Pour plus de détails →

Après plus d’une décennie d’existence, l’Univers cinématographique Marvel consacre un premier film à une superhéroïne: Capitaine Marvel. Il y a trois ans, Brie Larson faisait face à une décision qui allait peut-être changer le cours de sa carrière: accepter ou non le rôle-titre du tout premier film de superhéroïne de l'univers Marvel, Capitaine Marvel, et ainsi attirer l’attention du monde entier. Pour une personne gênée comme elle, la proposition était aussi alléchante qu’intimidante.

«Je suis introvertie, et toute cette aventure me paraissait difficile à gérer», raconte l’actrice à l’autre bout du fil depuis Los Angeles. «Une de mes expériences préférées sur Terre est d’observer les gens qui m’entourent, de me promener dans un parc ou d’aller au musée. C’est ainsi que je nourris mon esprit et que je recharge mes batteries. J’étais réticente à l’idée de participer à un long-métrage qui allait potentiellement me couper du reste du monde. J’ai dû m’asseoir pour méditer et réfléchir à ma décision. Je me suis demandé si j’étais réellement capable de faire ce projet. J’ai finalement dit oui!»

Avec ce «oui», Brie Larson a brisé le plafond de verre de l’Univers cinématographique Marvel.

Histoire héroïque

Coréalisé par Anna Boden et Ryan Fleck (Le Bluffeur, C’est comme une drôle d’histoire), Capitaine Marvel se déroule dans les années 1990 et illustre comment la pilote de chasse américaine Carol Danvers devient la superhéroïne Capitaine Marvel. Le film s’ouvre (presque) sur un terrible accident d’avion au cours duquel Carol Danvers est sauvée par une scientifique énigmatique (Annette Bening) qui lui infuse de la force extrême: de l’ADN Kree. Lorsqu’une guerre galactique éclate entre la Starforce (l’unité de force spéciale Kree dirigée par un être suprême (Jude Law) et les Skrulls, Carol Danvers est recrutée par le jeune agent du S.H.I.E.L.D. Nick Fury — joué par un Samuel L. Jackson rajeuni par la magie des effets visuels! — pour protéger l’humanité.

Rencontrez le chat Goose, la véritable vedette de Capitaine Marvel

«Carol Danvers était déjà une femme redoutable avant d’obtenir ses superpouvoirs et c’est l’une des choses que je préfère chez elle», déclare l’actrice de 29 ans. «Première de classe, elle cherchait toujours à en faire plus. Elle se foutait royalement de ce que les autres pensaient d’elle. Elle était une figure inspirante. Puis un jour, la vie lui a permis d'acquérir des superpouvoirs qui n’ont fait qu'amplifier sa puissance physique et sa force intérieure.»

«Carol Danvers était déjà une femme redoutable avant d’obtenir ses superpouvoirs et c’est l’une des choses que je préfère chez elle.»

C’est physique

Jusqu’à aujourd’hui, Brie Larson n’avait jamais interprété une femme aussi forte et complexe que Carol Danvers. La star a commencé à jouer au cinéma alors qu’elle était enfant. Elle a gravi les échelons grâce aux films Short Term 12, Le Flambeur et Cas désespéré, avant de remporter l’Oscar de la Meilleure actrice en 2016 pour sa touchante performance dans le drame Room: Le monde de Jack.

«Avant Capitaine Marvel, je n’avais jamais mis mon corps à rude épreuve», se souvient-elle. «Je ne voulais pas qu’il prenne de la place, qu’il soit observé, analysé ou qu’il devienne un sujet de conversation. Je voulais juste être une intello. J’aspirais à devenir une sorte de cerveau sur deux pattes qui ne pense pas à ses autres organes, et qui évite de parler de son image corporelle.»

«Avant Capitaine Marvel, je n’avais jamais mis mon corps à rude épreuve. Je ne voulais pas qu’il prenne de la place, qu’il soit observé, analysé ou qu’il devienne un sujet de conversation. Je voulais juste être une intello.»

«Puis, j’ai réalisé que je devais être forte pour pouvoir porter Capitaine Marvel sur mes épaules. J’ai donc appris à apprivoiser mon corps comme jamais auparavant. J’ai travaillé fort pendant neuf mois pour gagner de la masse musculaire. Je suis passée d’une personne qui ne s’était jamais entraînée à quelqu’un capable de soulever des poids de 225 livres.»

Programme double

Le 26 avril, Brie Larson réalisera aussi un autre grand tour de force. Elle apparaîtra dans Avengers: Phase finale sous les traits de… Capitaine Marvel. Les spectateurs attendent ce film avec beaucoup d’impatience, car le précédent volet, Avengers: La guerre de l’infini (2018), s’était conclu abruptement, sur une note d’espoir. Dans la scène post-générique, Nick Fury envoyait un signal de détresse à la courageuse Capitaine Marvel, lui demandant de l’aider à combattre le vilain Thanos (Josh Brolin) qui avait décimé la moitié des êtres vivants de l’univers.

Étonnamment, Brie Larson a tourné Avengers: Phase finale bien avant Capitaine Marvel. Elle se souvient d’avoir «travaillé à l’envers»: «Il y avait beaucoup de pression sur mes épaules. Je cherchais à savoir qui était vraiment mon protagoniste, aux côtés d’acteurs [comme Chris Hemsworth (Thor) et Chris Evans (Capitaine America) qui maîtrisent leur personnage depuis une décennie. J’étais toujours en train de m’excuser en disant des phrases du genre “Désolée, je suis nouvelle [dans la mégafranchise Avengers]!” J’ai posé une tonne de questions à mes collègues de travail. Je voulais savoir comment m’attaquer à un aussi gros morceau du MCU. Même si ce fut une expérience difficile, j’en suis très reconnaissante. Ça m’a préparée au tournage de Capitaine Marvel

Capitaine Marvel: un chapitre révolutionnaire dans l'univers Marvel! Voyez ce film en IMAX pour en tirer un maximum de plaisir. Tous les fans de Marvel parleront assurément de la performance de Brie Larson, car elle personnifie la toute première superhéroïne du MCU à avoir son long-métrage. Il semblerait aussi que Capitaine Marvel sera un personnage clé dans Avengers: Phase finale.

Traduction par Édith Vallières.

Êtes-vous prêt pour Avengers: Phase finale?

Tout d’abord, achetez vos billets ici! Ensuite, planifiez un peu de temps pour revoir vos classiques Marvel. Vous trouverez la plupart des films de l’univers Marvel qui ne sont plus en salle dans notre boutique Cineplex! Regardez-les dans l’ordre chronologique ou dans l’ordre de leurs dates de sortie… à vous de voir… N’attendez pas!

À lire aussi